Le mouvement continue : le Bugey bloque l’arrêt de tranche

Publié le par comité NPA Loire Nord

Le mouvement s’était arrêté durant l’été suite aux décisions de justice autorisant la Direction d’EDF à réquisitionner le personnel des centrales. La bataille juridique se poursuit.
 Evidemment, aucun des problèmes à l’origine du conflit n’a été réglé. Il n’y a donc pas de surprise à ce que le conflit redémarre.

Aujourd’hui, ce sont nos collègues du Bugey qui reprennent le flambeau : ils bloquent depuis vendredi 31 Août l’arrêt de Tranche 4.
Une fois de plus, la Direction ne supporte pas la mise en œuvre du droit de grève, se permet de changer les modalités de grève, et fait subir des pressions fortes aux salariés grévistes. Cette nouvelle attaque du droit de grève a conduit l’Assemblée du Personnel à décider un baisse de charge sur la tranche 5 (à 680 MW).

Le personnel gréviste du Bugey appelle l’ensemble des salariés des centrales nucléaires à soutenir leur mouvement, à l’étendre à l’ensemble du parc nucléaire.
Ci après le tract intersyndical du Bugey :
 


 
  CGT / FO / UFICT / SUD


Le conflit se durcit

 

L’Assemblée Générale des agents du service conduite s’est tenue hier après midi .

La grève se poursuit à minima jusqu’à l’A G de mardi prochain.

 

A la suite d’une modification par la direction des modalités de grève, l’AG a décidé de baisser la tranche 5 à 680 MWe.

Aujourd’hui la hiérarchie du service a demandé aux Adjoints Cadres Techniques et Cadres Techniques d’Exploitation détachés sur des missions en journée, de faire le travail des agents grévistes, en particulier, la pose des consignations et la délivrance des régimes de l’arrêt de tranche 4 .

Ces agents solidaires des revendications du personnel se sont immédiatement déclarés grévistes.

 

L’équipe d’après midi pour montrer toute sa détermination et pour répondre aux provocations de la direction d’EDF, seule responsable de cette situation par sa non réponse aux revendications du personnel, a décidé de baisser la tranche 5 à 250 MWe. 

 

Un élargissement à tout le parc nucléaire est souhaitable.

 

Pour le personnel en discontinu, nous vous donnerons plus d’informations demain matin lors de l’Assemblée Générale organisée au CIP à 8h15.

 

 

 

Venez nombreux

Mercredi 2 septembre 09

 

 

 

 

 A Penly, une assemblée générale de tout le personnel est prévue le 15 septembre, afin de faire un point sur les conflits en cours, en prévision de l’arrêt de tranche 2 prévu 19 septembre.
 
La Fédération SUD Energie soutient pleinement ce mouvement.
Nous appelons chacun à faire remonter les informations.
 
 A Dampierre, la CGT a retiré son préavis au lendemain de l’arrêt de tranche de début Août (nous rappelons que les préavis nationaux ont été levés et que SUD Energie, n’étant pas encore représentatif bien que très présent à Dampierre, ne peut pas déposer de préavis local). Devant la réaction très forte du personnel, un nouveau préavis a été déposé au bout de 3 semaine, mais les salariés sont dégoûtés et démobilisés.
 
 
 Anne DEBREGEAS
 SUD Energie

Publié dans Divers

Commenter cet article