Compte rendu de la session du conseil régional 22 et 23 octobre 2009

Publié le par comité NPA Loire Nord

Cette session a été l’occasion de débattre de divers dossiers :

 

1) Orientations budgétaires (le vote du budget en lui-même interviendra le mois prochain).

 

JJ Queyranne s’est une nouvelle fois beaucoup plaint du désengagement de l’état, de la suppression de la TP etc… qui effectivement plombe les finances des collectivités locales. Mais ce qui est clair aussi, c’est que rien n’est fait au niveau des conseils régionaux pour engager le bras de fer avec le gouvernement pour créer un vrai rapport de forces.

 

Bien évidemment, JJQ a défendu son bilan, en particulier en matière économique dans un contexte de crise. Cela se traduit part :

 

un soutien massif aux entreprises  par des aides en tout genre (soutien à l’internationalisation des PME, aux pôles de compétitivité, prêts directs, garanties d’emprunt etc, etc…)

 

développement de l’apprentissage, si cher à Queyranne (objectifs : 50 000 apprentis en 2010)

 

Adaptation des formations aux exigences patronales ;

 

Renforcement des PPP (Partenariat Public Privé) en matière notamment d’innovation ;

 

action « contra-cyclique » ( ???!!!) pour accélérer les investissements de la région.

 

A côté de ça, des choses plutôt positives concernant les lycées (quoique les lycées privés seront cette année encore très bien dotés puisque la région va bien au-delà du minimum que prévoit la loi. Autre point positif concernant les transports par le biais d’une politique assez volontariste qui s’est traduit ces quatre dernières années par une augmentation de 40 % de la fréquentation des TER par ex).

 

 

2) Dotations pour les lycées publics

 

5 % d’augmentation cette année pour les lycées (on passe de 54 à 57 millions d’Euros). Une augmentation de la dotation pour les lycées publics doit toujours être accueillie positivement, même si on peut regretter que, cette année encore, les crédits pédagogiques n’aient pas été revalorisés.

 

 

3) Euronews

 

Rappel du dossier :

 

Queyranne nous a proposé :

« d’approuver un contrat de partenariat entre la région et Euronews pour accompagner la nouvelle implantation d’Euronews à Lyon et assurer la promotion de la région à l’international » ;

de faire rentrer la région dans le capital d’Euronews à hauteur de 600 000 Euros (supposant donc un décret en conseil d’état).

 

 

 

Ce qu’il faut savoir :

 

Au lancement d’Euronews, société anonyme, (dont le siège se situe pour l’instant à Ecully-69), la communauté d’agglo lyonnaise, le conseil général du Rhône et le conseil régional Rhône-Alpes avait accordé un prêt d’un total de 1,8 millions d’Euros (600 000 Euros pour la région), devant être remboursés par la chaîne en 2011 et 2012.

 

Le directeur de la chaîne, qui souhaite un « redéploiement immobilier » pour engager « une nouvelle phase de croissance », a demandé à Queyranne de transformer la dette en augmentation de capital, la région devenant alors actionnaire de la chaîne.

 

 Argument défendu par Queyranne : l’entrée dans le capital permettra au conseil régional de siéger dans le C.A. de la chaîne et « d’ancrer plus solidement Euronews à Lyon » car il avait été question il y a quelques années qu’elle s’implante à Bruxelles.

Il faut savoir que cette chaîne bénéficie en plus d’achats publicitaires de la part des collectivités (140 000 Euros pour la région en 2008), tout ça pour vanter l’  « attractivité » et « assurer le rayonnement de Rhône-Alpes à l’international ». A cela s’ajoutera une gratuité du loyer durant deux ans. Bref, un total de près de 6 millions d’Euros financés par la région…

 

Votre contre des Verts, du FN et de moi-même. Le groupe PGA s’est abstenu. PS, PC, PRG, ont voté pour.

 

 

4) Vœu BDS

 

Je défendais initialement un vœu sur la campagne BDS avec les élus du groupe « Parti de Gauche et Apparentés ». Le groupe des Verts a souhaité se joindre au vœu et nous sommes parvenus à une rédaction commune :

Le Conseil Régional :

-    Rappelle son attachement à l’existence de deux Etats viables, Israélien et Palestinien, dans des frontières reconnues et sûres et demande l’application de toutes les résolutions de l’ONU afférentes à l’avenir des deux peuples.

 - Mandate  l’exécutif  pour soutenir la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanction), appelant au  boycott des produits provenant d’Israël, notamment dans le cadre des marchés qu’il serait amené à conclure et de n’octroyer aucune aide à des entreprises tirant profit de l occupation et de la colonisation.

-  Demande à l’exécutif de rompre toute relation avec tout organisme soutenant l’occupation et la colonisation.

 

Le président de la région, hostile à tout débat sur la question palestinienne, s’est arrangé pour faire traîner les discussions sur les rapports qui précédaient les vœux, y compris en n’hésitant pas à donner à de multiples reprises la parole au groupe UMP sur un même dossier. Il s’est ensuite arrangé avec les élus du groupe du Modem pour qu’ils demandent une suspension de séance de 15 mns, suspension qui a duré près d’½ heure…

 

La séance a donc repris. Queyranne a fait voter les vœux de l’exécutif et a clos la séance en prétextant que le temps nécessaire pour examiner les vœux suivants n’était pas suffisant, sachant par ailleurs qu’il avait classé le nôtre en avant dernière position, après 10 autres…

Publié dans Divers

Commenter cet article