Clinique du renaison

Publié le par comité NPA Loire Nord

Céline, et Frédéric suivent ce dossier, voici livrés quelques éléments:

 

RENDEZ-VOUS A LA CLINIQUE DU RENAISON

 

 

Suite au tractage à la manifestation du 26 mai dernier, Céline ayant été interpellé par un membre du personnel de la clinique du Renaison, elle a pris contact avec Annie Lorigné déléguée syndicale CGT, puis pris rendez-vous avec elle le 4 juin dernier.

Ce rendez-vous fut un peu chaotique, dans la mesure ou Mme Lorigné sortant d’un CE exceptionnel avait oublié celui-ci, néanmoins nous pûmes engager un contact ( une quinzaine de minutes) avec elle.

Nous lui avons préciser que notre démarche était bien d’aider et non de se substituer à une action syndicale qui serait déjà en cours.

Bien sur ce premier contact trop court et improvisé, ne nous a pas permis de connaître les actions mises en place par les délégués syndicaux de la clinique du Renaison pour aller à l’encontre des compressions de personnel : intérims supprimés, CDD non renouvelés et modification du temps de travail du personnel en place.

Nous avons décidé d’envoyer un courrier à Mme Lorigné (ainsi qu’une copie au militant qui nous a interpelé lors de la manif) afin de réitérer notre proposition d’aide du comité NPA Loire Nord, en lui faisant part, à sa demande, des informations concernant l’ICADE société qui d’après elle serait publique, et s’apprêterait à acheter les murs de la clinique.

 

ci-après : copie du courrier envoyé:

 

 

Pour info :

 

L’ICADE est une société immobilière de droit privé cotée en bourse dont le capital est constitué à 61,58% par la caisse des dépôts et consignations (donc indirectement l’état)  et 36,69%  par des capitaux privés. La vocation première de l’ICADE étant la promotion et la gestion d’immobilier social dont la construction à été financé par l’état, c’est la raison pour laquelle la CDC y apparaît comme majoritaire puisqu’elle a vocation au financement des logement sociaux.

Mais là ou le bas blesse c’est que l’ICADE est cotée en bourse et que pour attirer les actionnaires privés son PDG Serge Grzybowski à pour projet de céder son pôle logements sociaux (34 000), cette vente permettant l’acquisition d’immobilier plus rentable comme la clinique du Renaison ,par exemple.

 

Au delà de la clinique du Renaison l’ICADE dont l’actif a été constitué par des fonds publics est entrain de vendre les logements sociaux peu rentables du point de vu de son PDG « à un ou plusieurs investisseurs notamment sociaux » c’est à dire ici encore des fonds publics, pour permettre à la fois d’acquérir de l’immobilier plus rentable et de distribuer des rendements plus que substantiels a ses actionnaires, d’ailleurs le CREDIT SUISSE ne s’y trompe pas, il conseil d’acheter l’action ICADE sans réserve.

 

Cerise sur le gâteau les loyers payés par la clinique du Renaison et qui permettront à l’ICADE d’obtenir le rendement de son investissement, seront une fois de plus payés par le contribuable à travers le fameux trou de la sécurité sociale.

 


 

Fred    

   

 

Publié dans Vie du Comité Local

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article