Invitation a la soiree debat "face aux licenciements massifs, que faire?

Publié le par comité NPA Loire Nord

D’abord, il y a la crise. Et son cortège sinistre : salaires bloqués, congés forcés, chômage partiel, licenciements…

Cette crise il faut comprendre que ce n’est pas une crise « ordinaire ». Elle est globale, tous les pays sont touchés. Elle affecte à la fois la sphère financière et la production de biens réels. Et dans l’industrie, c’est la cata : -13% en 1 an.

Face à cela, les grands groupes, les patrons n’ont qu’une seule tactique : il faut « dégraisser » disent-ils. Et c’est la chute finale.

Plans sociaux (c’est plus poli que  plan de licenciements), fermetures d’usine.

Certains expliquent qu’il faut une bonne politique industrielle qui relancerait les emplois, qu’avec ça, la vie serait rose.

Au NPA, nous ne le pensons pas. Il n’y a pas un bon capitalisme industrielle et un mauvais capitalisme financier. Il n’y a pas de gentils industriels et de méchants spéculateurs.

Nous pensons que la seule issue pour les travailleurs, les salariés, c’est de centraliser leurs luttes contre les licenciements massifs, contre les fermeture de site, contre les plans sociaux qui découpent une usine en tranche pour la rendre plus rentable.

Le mot d’ordre d’interdiction des licenciements doit être le mot d’ordre central des revendications ouvrières. Nous réclamons le droit au travail pour tous. Chômeurs, précaires, jeunes. Pourquoi certains devraient se tuer au travail alors que d’autres ne peuvent pas vivre correctement faute de travail, faute de salaire.

Au NPA, nous pensons que le débat sur quelle solution à la crise doit être général. Il concerne tout le monde. Personne ne peut dire : « si je courbe l’échine, je serai épargné ». Pour le Capital, les salariés sont une charge dont il faut se débarrasser.

Nous vous invitons à participer à une réunion débat sur le thème :


Face aux licenciements massifs, que faire ?

Mercredi 25 novembre à partir de 19 heures

à la Bourse du Travail de Saint Etienne

 

Commenter cet article