Dimanche, pour contrer le FN et mettre l’UMP en déroute, voter pour « la liste de la gauche et des écologistes » !

Publié le par comité NPA Loire Nord

Communiqué commun

de Capagauche ! 42 / FASE
Collectif Antilibéral Pour une Alternative de Gauche – Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique
http://lafederation.org/

et du courant Convergences et Alternative du NPA Loire
Courant unitaire du Nouveau Parti Anticapitaliste
www.convergencesetalternative.org

L’abstention massive du 1er tour confirme la crise de la représentation politique. C’est particulièrement marquant dans les milieux populaires, comme le prouve le niveau record d’abstention dans le quartier Montreynaud de Saint-Etienne (81,7%).

La volonté du gouvernement et du patronat de faire payer la crise du capitalisme à la population ouvre la voie à la pire démagogie, qui s’appuie sur la peur pour instaurer un régime autoritaire. Le score du Front National est particulièrement inquiétant. Il a aussi été favorisé par l’ambiance nauséabonde et les politiques xénophobes de l’UMP au pouvoir. Dans la Loire, le score du FN est particulièrement élevé dans les zones industrielles les plus marquées par la crise et les licenciements  (comme la vallée du Gier ou la vallée de l’Ondaine).

Pour contrer l’abstention et la montée de l’extrême-droite, il faut un véritable renouveau des pratiques politiques et de la démocratie, pour que le fossé cesse de se creuser entre toute une partie de la population et la vie institutionnelle. Cela passe nécessairement par la construction d’une force alternative, sociale et écologique, rassemblant l’ensemble de la gauche qui ne renonce pas à transformer en profondeur la société. Là où cette vraie gauche s’est toute entière rassemblée, des résultats électoraux sont porteurs d’espoir : dans le Limousin par exemple, elle a dépassé les 13%.

La droite connaît une défaite sérieuse. Nous nous en réjouissons car elle commence ainsi à payer les coups qu’elle inflige sans arrêt à la population. Le second tour doit être l’occasion d’accentuer encore cette défaite. Plus la déroute de l’UMP sera forte, plus le gouvernement sera affaibli, et plus les mobilisations sociales pourront porter.

Dimanche 21 mars, il faut donc faire barrage à la droite et voter pour « la liste de la gauche et des écologistes pour la région Rhône-Alpes ».

Et mardi 23 mars, soyons massivement en grève et dans la rue à l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle !

 

Mercredi 17 mars 2010

Publié dans Régionales 2010

Commenter cet article