Compte-rendu de la réunion du collectif des forces de gauche roannaises du 3/11

Publié le par comité NPA Loire Nord

Organisations représentées : PCF, PG, NPA, PS, CAPAgauche, ATTAC

Excusés: Les verts

 

A la demande du représentant du PS qui dit ne pas avoir été informé des premiers rendez-vous, un historique du collectif est nécessaire.

A l’énoncé de cet historique, il a été  rappelé  l’orientation politique prise lors des deux précédentes réunions à savoir, une orientation clairement anticapitaliste, chacun ayant admis que si nous étions unis dans la lutte contre ses effets, le système économique en était la cause.

D’ailleurs les communiqués issus de ces réunions sont d’une grande clarté.

La présence du PS à cette 3ème réunion du collectif de la gauche roannaise est à saluer, le PS montre ainsi sa volonté de rejoindre cet élan collectif et même si le constat est fait que des points de désaccords idéologiques restent indéniables, l’identité politique de chacun devant être respectée, il est possible de se retrouver autour de luttes sectorielles communes.

Il est souligné notre attachement commun à se concentrer sur la mise en place d’actions concrètes détachées d’intérêts partisans.

On regrette une nouvelle fois l’absence syndicale ; à ce sujet, la commission emploi devrait prendre rendez-vous pour les rencontrer.

 

Le PS remet quelque peu en cause les 3 commissions mises en place jugeant que l’urgence serait dans des actions centrées sur la précarité en particulier dans le quartier du Parc des Sports par exemple.

Le NPA souligne que parallèlement, il pouvait être concevable (c’était même dans ses projets) que la commission emploi se rapproche de l’initiative unitaire des marches contre le chômage et la précarité par exemple ; que par ailleurs la précarité pouvait se retrouver aussi dans les SP, et qu’en conséquence tout pouvait converger.

 

Pour la commission « environnement », il s’agit de problématiques similaires, en partant de l’exemple du projet d’agrandissement du Golf ; Etant donné que le dénominateur commun peut devenir : attribution d’argent public, pour des satisfactions privées (à mettre en lien avec des entreprises comme Diricks d’une part, et la problématique autour des lycées de formation professionnels d’autre part = on retrouve bien cette notion de convergence) ; notre engagement pouvant s’articuler autour de demande de justification de la part des élus quant au bon respect de la tenue du mandat que leurs électeurs leur avaient donné, et cela à différents niveaux.

 

A partir du constat que la précarité des salariés et plus généralement du monde du travail, maintient les personnes loin de « la politique », un consensus se dégage autour de la nécessité d’une triple intervention : en résumé = dénoncer, informer, agir.

 

Concernant la commission « Services Publics » l’action actuelle principale demeure les signatures des cartes postales, celles-ci sont centralisées à la CGT ; même si chacun peut en récupérer de manière autonome, lundi avec l’ensemble du collectif qui se réunit à la Bourse du Travail salle 25 à 18H15, il sera décidé de la conduite à tenir.

Quoi qu’il en soit, une fois signées, celles-ci doivent retourner à la CGT pour être décomptées avant l’envoi à l’Elysée.

 

Une parenthèse est ouverte par le NPA pour mettre en débat l’efficacité réelle de ces cartes ; ce débat est remis à plus tard.

 

Pour les autres commissions, pas de compte-rendu effectif d’une part parce que la commission « emploi » ne s’est pas encore réunie, et d’autre part parce que les verts du roannais, principaux coordinateurs de la commission « environnement » étaient absents.

 

Néanmoins, en fin de réunion un calendrier est évoqué, le voici de manière la plus exhaustive possible :

 

Lundi 9/11 « commission Services Publics » 18H15 Bourse du Travail salle 25

 

Jeudi 12/11 « commission Environnement » 19H30 Maison de quartier Mulsant; travaux autour de tracts et de la préparation des soirées de début décembre + Copenhague.

 

Lundi 23/11 « commission Emploi »18Rue de Cadore Maison des associations, salle 5 à 18H.

 

Samedi 28/11 diffusion de tracts travaillés par la commission « Environnement » à Roanne rue Piétonne, pour annoncer les soirées des 3 et 4 décembre.

 

3 et 4/12 soirées ciné-débat, dont une était déjà organisée à la base par ATTAC sur la thématique du nucléaire, l’autre par le collectif seul sur le réchauffement climatique. Ces 2 rendez-vous auront lieu à Mably Espace de la Tour.

 

9/12 Réunion plénière du collectif à Cadore salle du rez de chaussée 18H30.

 

 

 

CR réalisé par Jérôme V ; NPA.

Commenter cet article