Compte-rendu de la réunion départementale du 14 OCTOBRE 2009 à Feurs

Publié le par comité NPA Loire Nord

Présents :

Loire Sud : Denis, Odon

Loire Nord : Fred, Jérôme, Mario, Martial, Xavier

CPN : Catherine

 

  • La proposition d’ordre du jour est validée par les présents.

 

* En préambule, Catherine demande quelques précisions pour le CE, concernant les adresses mails des comités de la Loire ; il subsiste 2 comités (Sud et Nord) St Chamond et Ondaine ne paraissant plus avoir d’activité.

La situation est comparée avec ce qui s’est passé sur St Just en Chevalet, où le comité n’a jamais réellement existé malgré un potentiel humain visible et non négligeable ; C’est une tendance globale du NPA qui à connu un essoufflement après un départ très prometteur.

Quelques causes sont évoquées, telles que la difficulté de débuter dans le militantisme, et le manque d’encadrement lié au contexte électoral (européennes) à un moment peu propice pour une construction efficace du NPA.

Il est convenu que l’effort reste à faire quant à la création et au fonctionnement de nouveaux comités, nous devrons nous en donner les moyens. 

Malgré tout, la tendance reste nationalement positive avec un positif de 10 comités supplémentaires par rapport au recensement du Congrès fondateur.

 

 

 

Bilan Mensuel de l’activité des comités

 

Loire SUD :

 

- Des réunions de comités tous les 15 jours

- Depuis juillet, mise en place d’une Commission Intervention sur les Lieux de Travail locale (avec 3 réunions notamment en septembre) dont un premier aboutissement est un tract élaboré et diffusé ce jour.

- Une intervention publique sur le féminisme initiée par Claire

- Contact avec le PCF local ; invitation reçue pour les ateliers du 21/10, une délégation devrait s’y rendre.

- Rendez-vous avec la Fédération (organisation relativement très proche) lundi 18/10 ; objectif de disposer d’un local commun…

- Vente militante de « Tout est A Nous » en prévision sur les marchés.

 

  • Par rapport au tract CILT, demande est faite par Roanne de le recevoir avec si possible un petit rapport d’activité pour publication sur le blog Loire Nord ; comme ce fut le cas pour la réunion « Féminisme ».
  • En ce qui concerne TEAN, Roanne avoue un retard certain dans ce travail militant et vise dans un premier temps à promouvoir les abonnements au sein même du comité.

 

Loire Nord :

 

Un rapport chronologique assez détaillé des activités est fait à partir de septembre :

- Accord proche avec mairie de Mably pour disposer d’un local régulièrement ; objectif de tenir des permanences chaque mardis

- Interventions dans la crise du lait

- Présence de 2 militants à l’Assemblée de coordination des comités du Rhône

- Mobilisation militante importante lors du Forum Social en Forez pour lequel P. Corcuff intervenait en tant qu’ATTAC

- Soutien apporté aux boites en luttes : Manutowok à St Nizier s/s Charlieu ; Diricks à Le Coteau

- Participation active au sein du « Collectif La poste » : préparation de la consultation, communiqués de presse, tenue de bureaux de votes collectifs sur Roanne, ou NPA seul en rural, dépouillement…

- Création d’un « Collectif des organisations de gauche roannaise » dont le NPA s’avère être un moteur, autour d’actions concrètes communes pour mettre en valeur les convergences et redonner une crédibilité à la gauche anticapitaliste.

NB : ce cr d’activité à été abrégé pour cause de timing

 

  • Un point est fait par Catherine en guise de CR de la réunion nationale des organisations de gauche du 7 octobre qui à circulé uniquement sur la liste de discussion Internet « CPN » mais que nous devrions recevoir sur demande…

 

 

Trésorerie : retour d’info sur la formation de Denis le 3/10 ; Etats des comptes nationaux et départementaux ; bilan des adhésions

 

Nationalement :

 

Bilan assez négatif, schématisé comme suit : pour 100 euros de rentrée = 188 euros de sortie ; les 88 euros de manque à gagner étant comblé par les finances ex-LCR qui reçoit des financements publics suite aux élections législatives de 2007,  les délais trainent en longueur en lien notamment avec les biens matériels de la LCR (locaux…). Le compte LCR national restera actif jusqu’à l’épuisement de ces subventions = prochaines législatives.

 

Structure des dépenses du NPA (attention il s’agit d’une année qui n’est pas complète et qui comprend des éléments exceptionnels comme le congrès et les élections européennes) :

 

- On note des frais de personnels importants indirectement liés au NPA : Imprimerie et société de presse ; salaires en tout = 39%

- Documents de propagande divers = 19%

- Dépenses liées au Congrès = 14% des dépenses globales

- Trajets = 14%

 

  • Pour les européennes, Catherine signale un souci avec une des circonscriptions dont la liste risque d’être invalidée.

 

 

Le budget s’élève à 700000 euros.

Ce qui est rassurant c’est que bon nombre de comités n’ont pas encore fait remonter (toutes) leurs adhésions ; à ce jour 4500 cartes recensées, avec 30 départements sans aucune remontée encore…

 

En ce qui concerne les difficultés de l’hebdo TEAN ; appel est fait de l’importance de la promotion des abonnements.

 

Localement :

 

Quelques adhésions via « NPA souscription » = prélèvements mensuels (Seules formes de cotisations déductibles des impôts); pour limiter les envois postaux ; une balance sera faite avec les autres formes de cotisation, de sorte que le national n’ait pas forcément besoin de renvoyer une part aux comités.

Si bien que notre premier envoi pour la Loire aura lieu la semaine prochaine par Denis ; actuellement :

17 talons pour Loire Sud

19 talons pour Loire Nord (-1 car inversion de talon)

 

Ensuite des détails de fonctionnement de la trésorerie sont donnés (je ne les énumère pas volontairement) si besoin merci de consulter les trésoriers : Denis ou Martial.

 

NB : - L’ouverture du compte local au crédit coopératif nous à coûté 61 euros en achat de parts sociales + 2 tampons.

Le compte de la LCR St Etienne était crédité de 900 euros

En prévision des Régionales un statut des élus est à l’étude

 

                                        

Organisation Départementale (à partir des propositions roannaises cf odj prévu)

 

Et du même coup :

 

Quelles peuvent / doivent être nos orientations communes

 

Ces points particuliers ont été traités sous forme de débat, le compte-rendu tente d’établir une synthèse objective :

 

  • Fred pour Loire-Nord explique que l’idée d’un « bureau » (terme à définir) est d’assurer une visibilité claire pour l’extérieur à l’organisation ; afin aussi de coordonné au mieux  le travail pour gagner en efficience.
  • Odon pour Loire Sud signifie que d’accord pour des réunions mensuelles de débats ; mais que fonctionner en bureau implique une notion plus politique et imposerait un fonctionnement en réunions plus rapprochées et une structure trop lourde.
  • Catherine soumet que pour un NPA en construction l’idée de structuration du département parait fondamentale.

 

De la discussion qui s’ensuit on peut retenir quelques éléments :

 

Pour un fonctionnement organisé en « bureau » (Loire-Nord) :

 

Idée qu’à 2 comités OK, mais qu’à plus de 2 ça deviendrait obligatoire.

Idée de cohérence départementale respectueuse des débats qui y seront menés

Recentrage de la problématique débattue : en fait il s’agirait plus de discussion de fond sur «alliances ou pas alliances » plutôt que sur l’idée de fonctionnement structuré (débat lancé autour des divergences apparues pour le référendum postal), plusieurs signifient qu’ils ont l’impression que le débat d’idée à Loire Sud n’a pas vraiment eu lieu. Affirmation d’un ressenti d’efficacité en terme de reconnaissance politique et au sein des salariés de ce travail réalisé en collectif.

 

Contre l’idée de fonctionnement en « bureau » (Loire-Sud) :

 

Des réunions trop fréquentes sont trop dures à gérer au vu de la situation géographique du département

Le point ci-après ne fait pas concensus :

Formulation proposée par Loire-nord :

 « Les coordinations départementales n’ont pas lieu d’exister car pas dans les statuts du NPA »

Formulation proposée par Loire Sud :

« Dans les statuts entre deux Congrès, il n’existe que deux structures qui sont les comités et le CPN. Les autres structures pour exister doivent avoir l’assentiment de tous les participants. »

 

Justificatifs de Loire Sud :

Pas d’accord sur la formulation, la création de structure de coordination doit avoir l’assentiment de chaque comité concerné.

Réponse Loire nord :

Cette modification n'apporte rien de nouveau par rapport à ce que je dis en ce qui concerne la structure du NPA et ses statuts provisoires, et que c'est une évidence que dans ce cadre on ne peut fonctionner que par accords, enfin assentiment donc...
Au contraire même je crois que modifier la forme de mon énoncé banalise le refus que Loire Sud justifie par rapport à une structuration en coordination départementale; et je me refuse de cautionner ce qui me parait être une légère fuite en avant...

 

 

Sur cette question, s’est donc greffée le problème de la question des collectifs pour un référendum contre la privatisation de la poste ; la prise de position du comité sud sur la Poste remonte à longtemps (un an environ) depuis personne n’a manifesté de désaccord au sein du comité ; si on impose une remise en question, ça provoquerait des départs

Pas d’efficacité de ce genre d’actions (consultation) il est préférable d’encadrer des coordinations de luttes partielles

 

 

Loire Sud : refus d’une situation où on peut penser qu’on impose à la base des décisions prises par la « direction » du NPA. Pour autant, il semble que la question du référendum sur la Poste étant une question au moins aussi importante que la question des européennes ou des régionales il est regrettable que le CPN n’ait pas organisé de discussion sur ce point.

 

  • Catherine reprécise l’orientation prise par le NPA via son CPN : rechercher les cadres unitaires au maximum, ce qui sous-entend parfois des conciliations de chacun, et dit que plusieurs débats concernant des secteurs en lutte ne peuvent avoir lieux compte-tenu qu’il parait difficile de les anticiper.

 

Loire-Nord : souligne l’importance de la cohésion dans une structure en construction.

 

En conclusion, il apparaît qu’une discussion par Internet avec un forum (avec toutes les limites et contraintes que cela implique) paraitrait envisageable pour l’instant, à Loire Nord de communiquer l’adresse de son forum de discussion.

Loire-Sud explique que la question des régionales imposera de toute façon une coordination étroite à ce moment là.

 

 

Une prochaine réunion est décidée pour le 18/11 à 18H (Pendant la période de consultation, qui commence le 17 novembre et doit se terminer le 28 novembre). Catherine propose son intervention autour du prochain CPN (7-8/12) à voir collectivement donc.

 

 

CR réalisé par Jérôme.

Publié dans Vie du Comité Local

Commenter cet article