Communiqué du comité NPA Saint-Etienne

Publié le par comité NPA Loire Nord

Contre le racisme et l'islamophobie !

Lundi 8 février, à quelques jours seulement du grand raout sur "l'identité nationale" organisé par le Ministre Eric Besson, la grande mosquée de Saint-Etienne a été retrouvée couverte d'inscriptions racistes.

Nous condamnons avec la plus grande force les auteurs de ces actes odieux. Car derrière le bâtiment religieux de la mosquée c'est toute une population qui est visée et désignée comme bouc émissaire, et nous tenons à leur exprimer toute notre solidarité.

Mais nous n'oublions pas non plus les responsabilités de ceux qui s'appliquent à entretenir et créer avec zèle le climat de racisme et d'islamophobie que nous connaissons aujourd'hui. C'est ce climat qui encourage les auteurs de ces actes : le "débat sur l'identité nationale", les propos racistes tenus par les Sarkozy, Lefebvre, Hortefeux et autre Morano ont pour objectifs de faire diversion sur les vraies questions qui préoccupent la majorité de la population.

Face au chômage et à la misère, face à la crise économique, aux licenciements, à la privatisation des services publics et à la pénurie de logements, la stigmatisation de la communauté musulmane est un des moyens qu'utilise le gouvernement pour protéger les intérêts de ses amis, patrons et banquiers, qui sont pourtant les véritables responsables de notre situation.

S'attaquer à l'islam aujourd'hui, c'est un des moyens utilisé par la bourgeoisie pour diviser le monde du travail.

Diviser pour mieux régner, voilà la véritable devise de ce gouvernement pendant que patronat fait payer la crise aux travailleurs, qu'ils soient français ou immigrés, de confession musulmane ou pas. La profanation de la Mosquée de Saint-Etienne est une des conséquences concrètes de cette politique.

Nous appelons donc à participer au rassemblement organisé le Dimanche 14 Février à 14h devant la Grande Mosquée de Saint-Etienne, 64 rue Dr Henri Muller (Quartier Le Soleil).

Comité NPA Saint-Etienne

Publié dans Presse NPA

Commenter cet article