Collectif de la "gauche roannaise"

Publié le par comité NPA Loire Nord

Projet de Communiqué

 

Nouvelle réunion des forces de la gauche roannaise.

 

Les forces de la gauche roannaise se sont réunies pour la deuxième fois ce mardi 6 octobre.

Avaient été invités toutes les organisations de gauche et progressistes dont  les syndicats.

Etaient représentés à cette réunion le NPA, le PCF, les Verts, le Parti de Gauche et CAPAGauche.

 

Le but de cette réunion était de définir ensemble des action concrètes de lutte pour faire barrage aux effets de la crise sociale et économique provoquée par la brutalité et la rapacité du capitalisme. L'exemple de la votation pour la Poste prouve qu'unis nous pouvons mener des actions communes susceptibles d'influer sur les décisions de ceux qui nous gouvernent.

 

Après des échanges très fructueux sur la situation dans la région roannaise, il a été décidé tout d'abord de mettre en place un collectif permanent dont l'objectif est d'intervenir localement dans les domaines de l'emploi, de l'environnement et des services publics pour soutenir, dénoncer et informer en agissant auprès des pouvoirs publics et des élus.

 

Pour un travail plus efficace il a été décidé de créer 3 commissions:

 

  • Emploi,
  • Environnement,
  • Services publics

 

au sein desquelles chaque organisation du collectif sera représentée.

D'ores et déjà des rendez-vous sont pris pour les premières réunions de travail de ces commissions:

 

  • Jeudi 15 octobre à 18 h pour la commission "Emploi";
  • Lundi 26 octobre à 18 h 30 pour la commission "Environnement".

 

Sur les Services publics, contact est pris avec l'UL CGT qui assure la coordination du Collectif contre la privatisation de la Poste, pour provoquer une réunion rapide en vue de prendre des initiatives avant et pendant les débats du projet de loi au Parlement.

 

La prochaine réunion du collectif est fixée au mardi 3 novembre  à 18 h à l'Espace Congrès.

Les organisations et partis politiques primitivement invités et non représentés jusqu'à présent pourront, bien sûr, y participer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article