Infos du CE du 23 juin 2009 n° 11 bis

Publié le par comité NPA Loire Nord

Sommaire : 


. Spécial Formation
 
Pièces jointes :
. Questionnaire
. Bilan de l’ex-commission formation de l’ex-LCR

Spécial Formation


Mettre en place un réseau de formation au sein du NPA
Une première rencontre à l’occasion de l’université d’été

 

 Lors du Conseil Politique National (CPN) de ce week-end (20 & 21 juin), un point d’information a été fait sur les activités et les projets en matière de formation. La conclusion en a été qu’il nous faut maintenant avancer dans la mise en place d’un système de formation au sein du NPA. Il est temps de passer aux travaux pratiques, en essayant de définir quelques priorités et quelques étapes.
La mise en place d’une commission nationale est évidemment indispensable. Il faut pour cela commencer à étoffer sans attendre le noyau existant, avec en priorité des camarades qui ne sont pas issu-e-s de la LCR afin de respecter la diversité et la réalité du NPA, et des camarades issu-e-s des différents commissions afin que l’ensemble des questions qui intéressent le NPA puissent également faire l’objet d’une formation.
Il faut cependant garder à l’esprit que la commission nationale ne doit pas être non plus une structure un peu artificielle parce que construite uniquement d’en haut, ni une structure exclusivement parisienne qui n’intégrerait pas en son sein la diversité des expériences régionales et locales. C’est la raison pour laquelle la première priorité est de commencer à impulser et à organiser un certain nombre d’initiatives : ce sont ces initiatives - et bien d’autres… -  qui permettront à terme de faire émerger un véritable réseau de formation au sein du NPA et une structure nationale reposant sur une large assise.

L’étape la plus importante est donc de commencer à mettre en place dans tous les comités des expériences de formation, selon la demande, les besoins et les possibilités locales. Ce sont toutes ces initiatives qui permettront de faire surgir un réseau de camarades investi-e-s dans la formation, et des expériences qui pourront servir à un premier échange entre nous. C’est grâce à ces initiatives que pourront également se mettre en place une structuration à l’échelle qui semblera la plus adaptée selon les réalités locales (département, région ?) afin de mutualiser les moyens et gagner en efficacité. C’est aussi l’existence d’un réseau de formation à ces différentes échelles qui rendra utile l’existence d’une commission nationale en faisant le lien et en impulsant à partir de là un certain nombre de propositions et de matériels.

Une première échéance va rapidement arriver : c’est l’université d’été. Tout le monde ne va pas à l’université d’été certes, mais cela reste malgré tout un moment privilégié où se retrouveront de fait le plus grand nombre de camarades du NPA. Convoquer une réunion nationale sur la formation en dehors de l’université d’été serait beaucoup plus hasardeux et de toute façon hors de prix.
La proposition de la Commission Nationale Formation provisoire est donc d’organiser deux demi-journées de réunion de travail sur le temps de l’université d’été afin de mettre en place ce réseau de formation, mutualiser les acquis et les premières expériences, aider à la structuration, définir des besoins et des priorités au niveau des matériels et des solutions à apporter.
Un questionnaire est envoyé (en pièce jointe) avec cette lettre dans tous les comités.
Ce sera une base de travail pour commencer à réfléchir à partir de ce premier recensement. En même temps, il est important de se convaincre que toutes les régions et toutes les villes importantes doivent être représentées à ces deux réunions que nous proposons de faire à l’université d’été, avec des camarades déjà investi-e-s, susceptibles de l’être, ou qui seront simplement délégué-e-s par leur ville afin de rapporter ce qui s’est dit et favoriser des vocations, de telle sorte qu’il n’y ait aucune région avec laquelle on resterait sans lien.
Ces deux réunions seront indiquées dans le programme affiché sur place (probablement pas avant), avec la salle et l’heure exacte. Cela demandera quelques « sacrifices » car cela veut dire louper deux débats passionnants par ailleurs, mais sans cela, ce sera difficile d’impulser réellement quelque chose au niveau du NPA, car tout ne peut pas se régler non plus par Internet…

Au cours de ces deux séances, nous proposerions de traiter les questions suivantes :
Séance 1 :
Recensement des initiatives déjà prises et premier bilan des acquis et des difficultés rencontrées à partir des fiches qui seront remontées.
Echange sur les contenus et les méthodes
Définition des priorités : stages nationaux et régionaux, matériels pour des formations élémentaires dans les comités…
Séance 2 :
Mise en place de groupes de travail pour commencer à travailler sur les différents axes qui auront été définis lors de la séance précédente
Structuration du réseau formation
 
Pour résumer et pour conclure, les propositions sont  les suivantes :
- Diffusion d’un questionnaire et recensement des initiatives déjà prises en matière de formation.
- Réunions de travail à l’occasion de l’université d’été afin de commencer à mettre en place un réseau formation dans le NPA.



Pour joindre la Commission et, bien sûr, pour renvoyer le questionnaire (une fois rempli…), deux adresses électroniques :
François : françois.coustal@yahoo.fr
Jean-François : naxal93@hotmail.fr

L’idéal serait de faire remonter le questionnaire avant le 14 juillet.
Sinon, la date limite est l’Université d’été…
Mais, avant le 14 juillet, c’est vraiment mieux !
 

Par ailleurs, sans attendre, on signale qu’il existe, sur un certain nombre de sujets, des « kits » de formation : plan d’exposé, exposé, bibliographie, documents, etc... Ces kits ont été élaborés il y a quelques temps par l’ex commission nationale formation de l’ex LCR (cf. bilan joint).
Ils ont naturellement vocation  à être remis en chantier, ainsi que d’autres sur d’autres thèmes, dans le cadre de la nouvelle commission nationale formation du NPA (actuellement en cours de constitution).
Ceux et celles qui souhaitent d’ores et déjà animer des formations, qui se posent cette question - ou qui, tout simplement, veulent  voir à quoi cela peut bien ressembler ! – peuvent les trouver  (et les utiliser… comme bon leur semble) à la rubrique « Formation anticapitaliste » sur le site de l’IEFES (Institut Européen de Formation et d’Etudes Sociales) :  http://www.formation-anticapitaliste.org/

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Commission nationale formation LCR
Novembre 2008


Quelques éléments d’un bilan de l’activité de la CNF et propositions pour la formation dans le NPA

Au tournant des années 2000, une nouvelle Commission nationale de formation (CNF) s’est
remise en place. Durant les années 2003 et 2004, cette CNF a organisé des stages régionaux
de formation de formateurs.
Depuis 2004, la CNF a réorienté ses priorités autour de deux axes :
- l’élaboration des Kits de formation sur une dizaine de thèmes prioritaires, conçus pour
donner aux militants qui assurent des formations dans les villes, tous les éléments
permettant de travailler rapidement la préparation de la séance, et de la tenir dans de
bonnes conditions. Les Kits sont accessibles à tous sur le site de la LCR (Qui
sommes-nous /Formation). L’élaboration de ces kits nous a demandé beaucoup de
travail, dans la mesure où ils ont tous été discutés assez précisément collectivement
dans la CNF. Ils sont utilisés de manière très variable.
- La tenue des « stages de la Toussaint » qui s’adressent aux camarades qui animent
l’organisation, dans des directions nationales, locales. Le premier s’est tenu en 2005
avec un module et 35 camarades. Depuis 2006, il se tient chaque année avec deux
modules et une trentaine de camarades dans chacun des modules. Chaque année des
réajustements sont faits pour améliorer tant le contenu que les modalités pratiques de
tenue de ce stage.
Le programme de ces deux modules était conçu autour de grandes questions, permettant
d’approfondir certains sujets qui nous semblent essentiels.
Le module 1 est organisé autour de quatre axes qui nous semblent fondamentaux : le
marxisme comme méthode de décryptage des sociétés ; le féminisme ; les questions de
stratégie ; l’histoire de la LCR.
Le module 2 intègre un thème qui ne « tenait » pas dans la première semaine,
l’écosocialisme (marxisme et l’écologie). Par ailleurs, il met l’accent sur les changements,
les évolutions dans l’approche des éléments fondamentaux abordés dans le module 1 :
l’évolution du capitalisme, de la classe ouvrière, du mouvement ouvrier, les questions de
l’Etat, de la démocratie, de la révolution permanente.
Outre l’intérêt des séances de formation, ces stages permettent un brassage, des échanges
entre les camarades porteurs d’expériences militantes locales différentes et sont un facteur
important d’homogénéisation de tous les militants qui animent d’une manière ou d’une
autre l’organisation autour de grandes questions, au delà de nos débats immédiats.
Le bilan de ces stages a été jugé très positif, la demandeétant supérieure à la capacité
d’accueil.

Propositions pour le NPA


La perspective que nous pourrions donner à une structure nationale chargée de la formation
dans le nouveau parti est de participer à la formation de tous les militants, gage de démocratie
dans le parti. Elle doit être partie prenante de tous les efforts permettant qu’à tous les niveaux,
tous les militants aient les moyens en information, en formation, en réflexion pour pouvoir
discuter et décider à égalité sur tous les sujets nécessitant une décision de l’instance dans
laquelle ils se trouvent.
Il y a donc nécessité de faire un vrai travail de conception des modalités de formation :
- avec des méthodes « pédagogiques » les plus variées, utilisant des matériels différents,
de l’écrit, de l’oral, des documents, des vidéos, de l’Internet…
- en travaillant les aspects pratiques : analyse de la presse bourgeoise, l’utilisation de
notre presse, prise de parole, rédaction de tracts, de communiqués, préparation de
réunions etc…
Par ailleurs, la formation ne se limite pas aux initiatives / activités spécifiques de formation :
elle existe aussi dans tous les actes du parti et dans l’auto formation, la lecture, l’accès aux
médias, les débats, les retours d’expérience qui sont irremplaçables.
Le parti que nous construisons doit avoir l’ambition d’être une structure qui :
- contribue à permettre au plus grand nombre des militants d’accéder à la culture écrite
et livresque quelles que soient leurs difficultés antérieures avec le système scolaire ;
- favorise la naissance de milliers de militants autonomes dans leur réflexion, unis par
des objectifs communs, en luttant contre toutes les discriminations.
La formation doit en effet irriguer toutes les activités du parti :
. les instances collectives
- les sections du parti qui se doivent de fonctionner démocratiquement, ce qui
implique d’avoir les informations, et d’acquérir les éléments permettant des
décisions éclairées.
Lors des réunions régulières, les sujets qui nécessitent des éclaircissements, un
bref exposé de présentation, doivent être préparés, soit par les circulaires, soit par
des militants ayant plus de formation sur le sujet, en essayent de mettre en
évidence ce que chacun peut apporter.
- les directions à tous les niveaux, dans lesquelles il est utile de ne pas se limiter aux
décisions à prendre sur les activités du parti, mais aussi d’avoir des échanges plus
généraux à partir d’introductions structurées permettant à plus long terme d’avoir
une réflexion collective sur des questions essentielles, et d’éclairer les débats et
l’activité de l’instance.
- les commissions thématiques et de branches : elles sont à la fois des lieux
importants de formation pour les militants qui y participent, et des lieux
d’élaboration, qui en font des instances incontournables de la formation. La CNF a
ainsi sur certains thèmes demandé aux commissions ad hoc d’assumer, après
discussion sur le programme, les séances sur certains sujets du stage de la
Toussaint ou des kits (économie, féminisme, écologie).
. la presse
Rédaction d’articles et dossiers incluant des éléments de formation à partir des
problèmes d’actualité, dans une forme adaptée au système de presse décidé par le NPA.
. les séances ou stages de formation : organisation dans toutes les villes, les départements,
voire les régions, de formations sur les thèmes structurants pour le parti, ou des sujets
d’actualité qui nécessitent une approche construite. Il est donc nécessaire de construire un
réseau large de formateurs locaux, au besoin à l’aide de stages de formation de formateurs, de
fournir à ces formateurs du matériel pour les aider dans leur activité (du type des kits
existants), d’organiser des stages nationaux de militants responsables, animateurs de
directions, de villes, de sections, de secteurs.
La proposition est de reprendre le schéma des stages de la Toussaint, un stage national d’une
semaine, avec plusieurs niveaux successifs : cela a le très grand avantage de permettre les
échanges dans un cadre de débats ouverts de militants de toutes les régions, encore plus
important dans le cadre du nouveau parti, qui inclut des militants ayant des expériences très
différentes. Le fait que tous les militants suivent le même stage global (y compris sur
plusieurs années) contribue à donner une cohérence, des références communes aux militants
qui les ont suivis. La durée permet d’approfondir quelques sujets essentiels, d’avoir un travail
en commun un peu approfondi.
Concernant le programme (c’est-à-dire le contenu…) des différentes actions de formation et
la structure chargée d’animer ce travail, il revient à la direction politique du nouveau parti
d’en définir les contours. L’ex CNF de l’ex LCR a, pour sa part, commencé à élaborer des
suggestions qui ne demandent qu’à être discutées (et qui peuvent être fournies à la demande).

Pour joindre la Commission, quelques adresses électroniques :
naxal93@hotmail.fr dominiqueangelini@noos.fr duval@lcr-rouge.org lpero@9online.fr
Patrick.Christine@wanadoo.fr treillet@univ-mlv.fr aberdam@ivry.inra.fr nsholc@gmail.com
lmbarnier@wanadoo.fr jtrat@orange.fr

Publié dans Comité Exécutif

Commenter cet article