Contribution d'un militant

Publié le par comité NPA Loire Nord

L’unité


J’ai été au meeting de Lyon. Qu’est-ce que j’ai vu ?
Des ouvriers en lutte dans leur boîte, une élue issue du PC, un  
universitaire  très calé sur les traités européens et la politique  
économique de l’adversaire, un militant nationaliste corse qui a  
occupé et remis en marche son bateau dans le cadre d’un conflit contre  
la multinationale VEOLIA et  un postier qui propose la grève générale.
Par ailleurs, ayant regardé par hasard  « Envoyé spécial » sur Antenne  
2  quelques jours avant, je suis tombé sur un reportage  qui traitait  
des « désobéissants ». Ils montraient plusieurs  exemples. L’un  
d’entre relate la façon dont   2 militant (es)  préparent des « piques  
–niques gratuits » dans les supers - marchés. La militante interrogée  
par le journaliste se réclame du NPA.

Nous avons des cultures complètement différentes  et des façons  
complètement différentes de lutter contre le système qui nous opprime.
 Cependant, 3 choses nous unissent :
 Nous avons tous compris que nous luttions contre le même adversaire.
 Nous avons tous choisi des formes de lutte sans concessions au  delà  
des schémas balisés par l’adversaire pour encadrer la protestation  
sociale (On peut ajouter que ces schémas sont adoptés par la plus  
grande partie des dirigeants syndicaux et politiques).
 Nous ne prônons pas des actions élitistes mais  au contraire des  
actions qui s ‘adressent au plus grand nombre et nous pensons qu  
‘elles doivent être gérées démocratiquement.

Alors c’est vrai : le NPA n’a pas réalisé l’unité politique aux  
élections.  Mais Il y a une cohérence au  delà de notre seule  
organisation. Une autre forme d’unité est en route. Ce sera notre  
rôle : recenser, amplifier, généraliser, mutualiser les formes de  
combat et construire une stratégie efficace. L’unité politique viendra  
par la suite. Elle se fera avec tous ceux qui refusent des stratégies  
qui envoient la protestation sociale dans le mur.
 Alors j’ai trouvé super la campagne qu’on a faite. Et pourvu qu’  
après les élections ça dure….
Et la prochaine fois, on est tranquille, le Front de gauche fera des  
listes avec le PS.

Publié dans Débats NPA

Commenter cet article