Communiqué de soutien

Publié le par comité NPA Loire Nord

LE NPA SALUE LA VICTOIRE DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS
DE L’USINE DE ROUSSET


L’Assemblée Générale Annuelle des actionnaires, qui s’est tenue le 20 mai à Amsterdam (Pays-Bas), confirme la rémunération annuelle de 42 millions d’€uros à partager entre les 23 plus hauts dirigeants et décide de verser  120 millions de dollars de dividendes aux actionnaires, dont l'état français, alors que les augmentations salariales sont gelées et que la crise sert de prétexte à diminuer la masse salariale en imposant des journées de chômage partiel et l’arrêt des contrats intérimaires.
Mercredi 27 mai au soir les salariés à l'appel de la CGT décident de bloquer la zone TEST et c'est plus aucunes puces qui sortent pour les clients.
Dés le lendemain la direction fait des propositions jugées insuffisantes par les salariés.
Vendredi 29 mai des négociations s'engagent au siège de la multinationale.
Résultat:
 
- 480€ de prime versée en juin

- 180€ de prime versée en juillet

- 180€ de prime versée en aout

- 140€ de prime versée en septembre

- 1,9% d’augmentation générale sur le salaire de base

- Le paiement d’une partie des jours de grève

- La garantie d’une rémunération à 100% en cas de nouveau recourt aux chômages partiels en 2009


Cette lutte prouve deux choses:
- le cynisme des patrons qui peuvent payer mais profite de la crise pour accroître leurs profits.

- quand les travailleurs s'en donnent les moyens ils peuvent gagner.


 

Il faudra beaucoup de luttes comme celle-ci pour imposer un autre partage des richesses!

Raoul Jennar

Publié dans Presse NPA

Commenter cet article