Meeting du 29 mai à Marseille

Publié le par comité NPA Loire Nord

Le meeting qui s’est déroulé aux Docks des suds le 29 à Marseille avait
des allures de fête.
Trois espaces pour accueillir près d’un millier de personnes, et trois
temps forts dont la partie meeting a bien entendu constitué l’apogée.
Le déambulatoire central permettait d’aller à la rencontre /des
salariés, en grève illimitée, de la société Cremonini, groupe privé
chargé de la restauration ferroviaire. On pouvait également y soutenir
l/es étudiants qui poursuivent leur lutte malgré la répression qui
s’abat sur ceux qui résistent à la casse du système scolaire et
universitaire, comme elle criminalise ceux qui défendent les droits
sociaux et refusent le démantèlement des services publics.
A côté des librairies et des stands du NPA (espace femmes, jeunes,
internationaliste, écologie, espace des luttes…) plusieurs associations
étaient présentes : RESF, femmes en noir, Attac…
Deux forums se sont déroulés en première partie : « Violence du
capitalisme et riposte sociale », et « Palestine et Solidarité ». La
diversité et la richesse des interventions, aux tribunes, comme dans la
salle, attestent de la vigueur de notre processus de constitution d’une
organisation qui réunit des militants venus d’horizons divers mais dont
l’unification politique s’est manifestée tout au long de cette soirée,
et notamment au moment du meeting qui a rassemblé 800 personnes dans la
grande salle.
La prestation de « Sool Famin », slameur de Martigues assurait la
transition avec le meeting.
L’ambiance était très chaleureuse, les applaudissements appuyés
entrecoupaient régulièrement les interventions de : Josée Marie (notre
madame Loyal de la soirée), de Myriam COMBET (N°2 sur la liste Sud-Est),
Marie Pierre MASSEBEUF (candidate, enseignante à La Ciotat), Marthe
BONIFAY (étudiante à Aix en Provence), Alain MOSCONI (N°3 sur la liste,
leader syndical corse, candidat d’ouverture A Manca-NPA), Véronique
DOLOT (Militante écologiste - Étang de Berre, Fadela EL MIRI (candidate
qui a, entre autres, rappelé le combat pour la justice mené en mémoire
d’Hakim Ajimi dont les parents étaient dans la salle). Notre tête de
liste Raoul JENNAR, puis Olivier BESANCENOT ont été amplement ovationnés.
La fanfare Wonderbrass a conclu le meeting dans une « Internationale »
qui a fait lever des centaines de poings motivés. La soirée s’est
poursuivie au-delà de minuit avec la fanfare qui nous a interprété un
mélange de l'est, de l’ouest, du nord, du sud… bref, une fanfare de
Marseille. L’espace cabaret était réservé aux rythmes rap de « Daymon »,
« 2Me » et « Z2T », rappeurs marseillais traitant des questions
sociales, de la lutte du peuple palestinien, avec des textes carrés,
engagés, sans jamais négliger le second degré.
Le succès de cette rencontre témoigne d'un bon niveau de mobilisation et
de fonctionnement collectif.
Le lendemain matin, on diffusait sur les marchés…

Jean-Paul

Ci-joints les articles parus dans La Provence et La Marseillaise:


Le lien pour le journal de la 3 http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b13a_1214part1&video_number=0


Publié dans Elections Européennes

Commenter cet article