Infos du CE du 26 mai 2009 n° 8

Publié le par comité NPA Loire Nord

Sommaire

. Elections européennes
. Réunion nationale sur l’intervention féministe




Campagne élections européennes

 
A dix jours du scrutin, c'est évidemment la mobilisation qui s'impose.
Vous êtes en train de recevoir le matériel final : affiches et autocollants. L'affichage des panneaux électoraux a débuté le 25 mai.
La campagne officielle a commencé.
Sur les ondes, nos spots seront visibles le 26 mai et 5 juin (voir site). Nous disposons de 3 min et quelques secondes. Nous avons réagi sur l'organisation anti-démocratique de cette campagne audiovisuelle, voir le communiqué AFP (sur le site également).  Les  meetings de la semaine écoulée montrent un regain d'intérêt léger mais réel pour la campagne, qu'il s'agisse des meetings avec Olivier Besancenot (entre 600 et 750 participants pour les trois derniers) aux autres ou les autres réunions publiques avec les têtes de listes (autour de 200 pour les plus gros).
Sur les marchés, dans les entreprises, les échos montrent de l'intérêt pour notre campagne et des axes politiques mis en avant mais également une vraie interrogation sur la mobilisation électorale. C'est ce que traduisent les derniers sondages.
De ce point de vue, la discussion au comité exécutif du 25 mai s'est organisé autour d'éléments qui dépendent de notre campagne et de ceux qui traduisent le climat politique d'ensemble. Sont confirmés :
- la volonté du pouvoir de rendre inaperçue l'échéance
- les difficultés du PS ( et des formations pro « Europe de Bruxelles ») à faire la différence avec l'UMP sur le fond d'une Europe qu'ils cogèrent.
- une situation sociale canalisée par les directions syndicales (le 26 mai est non événement) qui offre au pouvoir un véritable cadeau : la crise n'est pas au centre du débat.
- l'hostilité assez généralisée vis-à-vis de nous : le droite et le patronat, le PS (affaire Celanese), le front de gauche (dépasser le NPA est désormais l'objectif affiché par Mélenchon)..  tout ceci relayé par la presse.

Dans cette situation il faut garder notre calme et maintenir nos objectifs de campagne :
- une grande partie de la détermination du vote va se jouer dans les derniers jours et nous pouvons par une campagne ultra active marquer des points.
- seule une politique anticapitaliste conséquente répond aux enjeux de la crise actuelle. Cette crise et cette Europe ne sont  pas les nôtres. Pas question de payer leur crise. C'est le sens majeur du vote pour nous.

Les deux dernières affiches ont été expédiées, les autocollants vont suivre.
Un tract national d'appel au vote (court et percutant) est en cours de rédaction pour être disponible maquetté en début du week-end. Prévoir donc les tirages en conséquence.
Rappel : vous pouvez coller des affichettes d'appel à meetings sur les panneaux électoraux en laisssant la place à l'afficheur pour la grande affiche.
Le meeting de Toulouse (mardi 2 juin) est a priori retransmis en direct (en partie) sur La Chaîne Parlementaire ( suivre les infos sur le site).
 



Réunion nationale sur l’intervention féministe

 
Une réunion nationale sur l’intervention féministe, enfin !

Le week-end des 13 et 14 juin se tiendra la première rencontre nationale sur l’intervention féministe au local parisien (27 rue Taine, Métro Daumesnil). Les enjeux sont importants puisqu’il s’agit  de construire un vrai profil féministe du NPA et notre intervention dans les cadres plus larges (syndicats, cadres unitaires) dans un contexte d’attaques multiples à l’égard des femmes, en particulier en ces temps de crise. Pour être le plus efficace possible, cette réunion doit aussi être l’occasion de la mise en place d’une structuration solide de l’intervention à l’échelle nationale.

Appel a contributions !
Afin de préparer au mieux cette réunion et pour que chacun et chacune s’approprie les débats, nous lançons un appel a contributions écrites que nous diffuserons peu avant la réunion. Ces textes peuvent être des bilans d’activité des commissions féministes de chacune des régions qui le souhaitent, des réflexions sur un ou des thèmes particuliers, des propositions de campagnes à discuter, ou tout autre idée…Ces contributions peuvent être un vrai point d’appui pour la discussion.

Des réunions en amont
Nous proposons aussi que des réunions se tiennent en amont de la réunion nationale à une échelle départementale ou régionale pour préparer la réunion nationale, en reprenant certains points à l’ordre du jour ou en vue d’écrire un texte collectif, par exemple. Ces réunions peuvent être aussi l’occasion d’associer des camarades qui auraient envie de commencer à s’investir sur ces questions, de se structurer localement, d’imposer un débat local sur ces questions.

Des inscriptions, maintenant !
Nous prévoyons à cette occasion de réunir entre 80 et 100 personnes. D’ores et déjà, il est important de faire remonter les inscriptions à l’adresse suivante : violette17@free.fr. Ne pouvant recevoir et financer tout le monde, (d’autant que nous n’avons pas encore le budget) l’objectif est de faire venir des militant(e)s mandaté(e)s localement par la commission intervention féministe qui s’est tenue, entre autre pour préparer la rencontre. Néanmoins, si aucune commission ne s’est tenue dans certaines régions/départements, il est primordial que les camarades interessé(e)s s’inscrivent pour participer.

C’est en fonction des inscriptions des régions que sera déterminé le nombre de camarades de région parisienne pouvant participer aux débats.

Prendre des billets tout de suite !

Afin que le maximum de camarades puisse participer, il est important de prendre les billets de train dès maintenant afin de bénéficier des tarifs prems, par exemple. La rencontre commencera le samedi à 10h et se terminera le dimanche vers 13h. Les camarades des régions seront hébergé(e)s dès le vendredi soir s’ils le souhaitent. L’ensemble des camarades de la commission intervention féministe de la région parisienne seront dans un premier temps mis à contribution et peuvent d’ores et déjà faire remonter leurs capacités d’accueil à sporadikjas3@gmail.com.

Un ordre du jour conséquent
Nous envisageons 4 gros points à l’ordre du jour (il est possible que nous y ajoutions un point sur les femmes et la crise) :
- Campagnes : Quelle identité féministe pour le NPA (avec point historique sur le courant Lutte de Classe) ?
- Commissions (Quartiers populaires, prostitution, sexualité/avortement/contraception…)
- Intervention (dans les différents cadres unitaires existants)
- Structuration au niveau du NPA


Le secrétariat femmes du NPA

Publié dans Comité Exécutif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article