Infos du CE du 13 mai 2009 n° 6

Publié le par comité NPA Loire Nord

Infos du CE du 13 mai 2009  n° 6






Sommaire : 

. La campagne européenne
. Organisation des meetings
. Agenda du NPA (actualisé  au 12/05/2009)



La campagne pour les élections européennes


 La campagne commence à véritablement se lancer. Le tour des circonscriptions montre que le NPA est inégalement en campagne. On note une première accélération, mais il faut maintenant sans tarder « donner le maximum ». Il reste 25 jours à peine. Pour chaque militant-e et sympathisant-e du NPA, pas un seul jour sans campagne ! Nous savons qu'avec le congrès de fondation, les luttes, l'année a été rude pour toutes et pour tous. Il faut pourtant donner un vrai dernier coup de collier avant le repos estival. Pour le score que nous obtiendrons, tout ne dépend certes pas de notre activité. Mais une partie du score dépend de cela.
Il va être difficile d'obtenir des élu-e-s. Mais un ou deux élu-e-s, ça constituerait un point d'appui sérieux à la fois pour notre construction, pour la solidarité internationale et aussi pour avancer vers un parti anticapitaliste européen. La tournée d'Olivier Besancenot en Espagne et au Portugal avec trois meetings assez importants à Porto, Barcelone et Madrid, comme son voyage à venir en Pologne montrent les potentialités nouvelles offertes aux anticapitalistes.
Alors pas d'hésitations, il faut que la campagne du NPA se voit plus encore sur les murs, dans les boites aux lettres, aux portes des entreprises, sur les marchés dans les quartiers !
De notre activité dépend aussi la réussite des initiatives de campagnes. Partout où ils sont bien préparés, les meetings de campagne avec les candidats sont  plus importants et permettent de bons débats politiques, l'enracinement de la campagne et de nouveaux contacts.
Le premier meeting avec Olivier Besancenot à Venissieux (banlieue de Lyon) lundi soir a été une vraie réussite aussi avec une salle pleine à craquer : plus de 1000 personnes et une belle ambiance. Cela confirme l'impact de notre courant. Un début de dynamique qu'il faut pousser à son maximum dans le court temps qui nous reste.
Le matériel officiel est sous presse. Les affiches sont arrivées dans les villes. Les tracts hebdos sont désormais consacrés aux Européennes. Le planning média des têtes de liste et d'Olivier Besancenot va se densifier.
Enfin nous le savons, notre principal problème, c'est l'abstention qui frappe d'abord les classes populaires et la jeunesse. Nous devons centrer le tir en leur direction pour convaincre au maximum de se déplacer, d'émettre un vote clair, utile, pour montrer leur colère, encourager les luttes, populariser des mesures d'urgence sociales et écologiques. Convaincre qu'il faut encourager le courant politique le plus déterminé contre Sarkozy et les patrons, celui qui, du côté de la gauche radicale a le plus de chance d'avoirs des élus.
Dans les jours qui viennent, des flyers courts, résumant notre message, seront mis à disposition des comités sur l'espace de téléchargement du site pour qu'ils les éditent.

 

Meetings de campagne

 1/ Décoration / Lumière / Son

Pour chaque grand meeting ou réunion publique, il faut penser à la présentation. Celle-ci doit tenir compte à la fois du public dans la salle mais aussi des prises de vue, soit par  nos équipes ou par les médias.
Sans sombrer dans la « com » façon grands partis institutionnels pour qui l'image compte plus que le fond, il nous faut tout de même prendre au sérieux cet aspect.

Voici quelques suggestions.

Pour le fond de scène, une banderole (solidement accrochée pour éviter qu'elle tombe en pleine envolée de l'orateur-trice) est le minimum. Le mieux est qu'elle porte notre slogan pour cette campagne : « pas question de payer leur crise ». Il faut toutefois faire attention à ne pas l'accrocher à l'arrière du pupitre d'où s'expriment les orateurs, pour éviter que celui ci se retrouve a l'écran avec des lettres « accrochées à chaque oreille ». Des modèles de banderoles sont disponibles ici :
 npa2009.org/telechargements
Le mieux, c'est quand même de disposer d'un vidéo projecteur pour projeter sur grand écran. Dans les jours qui viennent, un diaporama sera disponible sur l'espace de téléchargement du site :
 npa2009.org/telechargements
Vous pourrez le modifier à votre convenance. Attention toutefois à quelques pièges. Il vaut mieux éviter de trop « faire tourner » les diapos pendant que les orateurs s'expriment, car cela distrait l'auditoire. Penser aussi aux photos que peuvent faire des photographes mal intentionnés avec OB en premier plan et derrière une diapo qui peut donner sens à la photo réalisée : éviter en particulier des images qui pourraient être détournées pour montrer le prétendu caractère « violent » du NPA...
En revanche pour l'entrée et la sortie, c'est un bon outil... Vous trouverez également sur l'espace téléchargements du site, des morceaux de musique que leurs auteurs nous laissent utiliser librement.
L'espace pupitre mérite d'être pensé pour les prises de vue. Derrière l'orateur, une couleur uniforme, une lumière qui tombe sur les épaules une ou deux sources lumineuses à la face et le plus dans l’axe de l’orateur pour éviter les ombres de nez, et surtout jamais de lumière venant de dessous, c'est le minimum pour ne pas apparaître trop sombre sur les écrans. Pour accrocher sur le pupitre (veiller à ce qu'il y en ait un et au besoin le louer), un modèle de bandeau plastifié sera téléchargeable sur le site rapidement. Il portera lui aussi le sigle du NPA et le slogan de campagne. Pour les grands meetings avec Olivier Besancenot et les têtes de liste, les camarades qui l'accompagnent amèneront un bandeau pupitre réalisé par des professionnels spécialement pour les prises de vue.
Pour les tables de tribune (si tel est le choix qui est fait), il faut penser à porter un tissu propre, d'un couleur qui ne jure pas avec le reste de la déco (le rouge est le plus simple).
Les drapeaux et affiches NPA peuvent être disposés à l'entrée et dans la salle. 
La sono est importante aussi. Veiller à en avoir une de bonne qualité. Le cas échéant, en louer une.  Faire des essais de micro pupitre et des micros baladeurs pour éviter les réglages de dernier moment. Si le dispositif permet d’avoir des retours de son pour les orateurs, attention aux larsens. Le micro de l’orateur ne doit pas se retrouver dans le même axe que le retour son, et le niveau du micro ne doit pas être trop fort dans le retour.
Pour les très grand meeting, penser à commander des boitiers médias pour faciliter la prise de son pour les télévisions.

2/ Salle

La salle doit être elle aussi correctement décorée : affiches, drapeaux, autres banderoles...
Pour le nombre de chaises, il faut une estimation du nombre de participants. Pour le moment, l'affluence n'est pas celle des présidentielles même pour les grands partis. Mais le meeting de Lyon qui s'est déroulé hier soir est très encourageant. Donc on peut avoir des bonnes surprises, mais il ne faut pas vendre la peau de l'ours...
Au fond, des tables pour diffuser notre matériel, vendre TEAN, prendre contact. Il n'est d'ailleurs franchement souhaitable de bien penser au dispositif pour les prise de contact. Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, on est aussi là pour se construire. Un papier de prise de contact peut être disposé sur toutes les chaises et des camarades dégagés « que pour faire ça ». Une équipe devrait également être dégagée pour vendre le journal.

3/ Timing / débats

Attention aux meetings trop longs, aux interminables interventions liminaires qui fatiguent l'auditoire. Il faut des interventions préalables aux têtes de liste mais il faut qu'elles soient pas trop nombreuses et qu'elles soient « péchues ». Veiller également à la mixité des prises de parole.
Pour les débats : ils sont possibles quand le nombre de participants le permet. A partir de quelques centaines, cela devient caricatural (seuls les représentants des sectes ou les emmerdeurs professionnels, voire les fous monopolisent la parole) soit carrément impossible.
En cas de débat, le rôle du président est important mais aussi l'appui de camarades dans la salle. Il faut savoir avec tact, limiter les gens trop long, recadrer (de la salle le cas échéant) un débat que certains tenteraient de « monothématiser » sur la problématique qui les intéresse.

3/ Aspects financiers

Les contraintes légales nous amènent à ne pas organiser de collecte au drapeau ou autre dans les meetings.
Rappel : toutes les dépenses doivent passer par le compte du mandataire financier : on ne peut pas avancer et se faire rembourser ensuite.

4/ Conférence de presse et accueil des médias

Les relations avec la presse sont à travailler très soigneusement.
En amont du meeting,  annoncer le meeting dans la presse régionale et locale avec le maximum de détails sur son déroulé et les rencontres ou visites que peut faire Olivier éventuellement.  A cette occasion, veiller à ce qu'il y ait une invitation sur France 3 régions.
Prévoir une conférence de presse sur un horaire qui permette à Olivier d'avoir un temps de repos avant le meeting.
La presse nationale et parfois étrangère peut faire le déplacement. En ce cas, les journalistes prennent contact avec Montreuil et je leur donne les infos que j'ai et les contacts sur place pour qu'ils puissent se présenter, s'installer et travailler tranquillement. Donc, c'est super important que j'ai les infos sur le déroulement du meeting et les coordonnées du ou de la camarade qui s'occupe des relations avec la presse.
Pendant le déroulement du meeting, s'assurer que les journalistes travaillent dans de bonnes conditions : tables avec prise pour la presse écrite, prise son, par exemple; etc.
Après le meeting, constituer une revue de presse sur le déroulement du meeting et renvoyer les infos à Montreuil, 2 rue Richard Lenoir 93 100 Montreuil ou presse@npa2009.org

5/ SO / Timing / Logement

Les villes qui préparent la venue d’Olivier et des têtes de listes doivent avoir en tête et respecter ce petit mode d’emploi qui doit permettre un déroulement de l’initiative au mieux des intérêts respectifs des comités, de la campagne politique nationale ainsi que des candidats et de leurs accompagnateurs.

Impondérable. Les comités doivent savoir que pour cause de passage dans un grand média (20 h ou émission politique importante), la venue d’Olivier peut être annulée. En amont, les comités proposent un déroulement de la journée (de l’accueil au départ). Celui-ci est validé par Côme (come.pierron@npa2009.org). Le comité exécutif sera saisi d’éventuels problèmes politiques. Les villes qui organisent un meeting national désignent un interlocuteur unique pour gérer l’organisation du déplacement avec l’équipe nationale. Le déplacement, c’est un meeting et si possible, en relation avec le profil de notre campagne, une rencontre avec des salariés en lutte (en se rendant sur ou à proximité de l’entreprise - mais cela suppose évidemment d’avoir établi des contacts au préalable) et/ou des représentants significatifs de mouvements et associations locaux. C’est aussi l’occasion d’une rencontre avec les militantes et militants des comités. Toutefois, les villes ne doivent pas oublier que si, pour elles, il s’agit de l’initiative principale de campagne, pour les candidats qui enchaînent les déplacements, ce n’est pas le cas. Cela suppose de proposer un déroulement de journée compatible avec une campagne sur la durée donc supportable physiquement.

Le déplacement. Deux types de déplacements sont prévus : en voiture avec retour le soir, en train ou en avion avec hébergement sur place et départ le lendemain matin. Olivier arrive avec un accompagnateur (deux lorsque le voyage se fait en voiture avec retour le soir) plus parfois avec un ou une membre de l’équipe vidéo, soit trois ou quatre camarades en tout. Il est préférable d’éviter les accueils en fanfare (notamment dans les gares et les aéroports). En tout cas, il faut prévenir des desiderata des journalistes. Concernant le repas du soir, Olivier préfère manger après le meeting. Il faut aussi prévoir des sandwiches lorsque l’équipe rentre le soir même (en tout cas des aliments pratiques à manger en voiture y compris pour le chauffeur). L’hébergement se fait chez des camarades, de préférence les trois ensemble, et évidemment dans des conditions de confort permettant le repos.

Protection. Les comités savent que nous n’avons pas que des amis. Sans paranoïa excessive, il convient néanmoins d’anticiper les problèmes et d’avoir à l’entrée, à l’intérieur et près de la tribune un dispositif visible de militant-e-s prêts à intervenir. Les comités des petites villes doivent en relation avec la CT nationale envisager la venue de renforts des villes proches. La voiture qui transporte OB (voiture nationale ou locale) doit être garée à proximité et sous surveillance du SO local.

6/ Compte rendus des meetings :

Il faut penser à alimenter le site et TEAN. Donc, à chaque meeting important, il faut envoyer les photos, les vidéos, les textes de compte rendu pour publication à (au plus vite) :
- redaction@npa2009.org
- video@npa2009
- courrier.executif@npa2009.org

Nous demandons aussi un compte-rendu « interne » : participation, principaux pbs posés dans le débat, nombre de contacts faits etc... pour cela écrire à :
courrier.executif@npa2009.org
 


Agenda actualisé (12/05/2009) du NPA

Voici des adresses auxquelles vous pouvez vous adresser pour :

- faire une demande particulière : ecrire@npa2009.org
- les cartes : carte@npa2009.org
- demander du matériel (affiches, autocollants...) : materiel@npa2009.org
- faire passer une annonce pour l'agenda sur le site : agenda@npa2009.org
- proposer une vidéo : video@npa2009.org
- faire une demande informatique (listes, site...) : testnpa@gmail.com
- faire une proposition à la rédaction de nos médias : redaction@npa2009.org
- envoyer une info sur une lutte sociale : infolutte@npa2009.org
- finances européennes : europfinances@npa2009.org
- s'adresser à la trésorerie nationale : tresonat@npa2009.org
- prendre contact avec le secrétariat "jeunes" : contact-jeunes@npa2009.org
- prendre contact avec la commission "médiation" : contact-mediation@npa2009.org
- pour la diffusion de notre presse (TEAN journal et revue) : diffusion.presse@npa2009.org
- pour s’adresser au Comité exécutif : courrier.executif@npa2009.org

Publié dans Comité Exécutif

Commenter cet article